Les consommateurs sont séduits par la nouvelle gamme de produits AMD primés qui utilisent l'architecture « Zen », dont les processeurs Ryzen™ et les CPU Ryzen™ Threadripper™. Il est temps pour AMD d'élargir son offre en s'adressant aux centres informatiques, les datacenters. Une ère EPYC arrive.

Les processeurs EPYC™, qui constituent le tout dernier développement technologique d'AMD en matière d'architecture serveur « Zen », changent la manière dont le secteur conçoit les datacenters. Un équilibre optimal entre performance et puissance caractérise ce retour très attendu d'AMD sur le marché des serveurs.  Au cours de la dernière décennie, l'écosystème des datacenters est passé des systèmes à fonction unique à des solutions virtualisées sur site, puis en nuage, et des applications propriétaires aux logiciels open source. Les processeurs EPYC ont été intégralement conçus en s'appuyant sur le datacenter d'aujourd'hui et afin de répondre aux exigences des datacenters de demain. 

AMD EPYC logo

Les processeurs EPYC en chiffres

          • Options 32, 24, 16 et 8 cœurs

          • 128 voies PCIe® Gen 3 dans un seul CPU
          (la plus grande capacité d'E/S1)

          • 8 canaux de mémoire par CPU

          • 2 To de mémoire par socket

EPYC est le CPU pour serveurs dont les clients ont besoin : le plus grand nombre de cœurs de processeur pour serveurs du marché, la plus grande capacité mémoire, bande passante mémoire, et capacité d'E/S.1,2,3,4 Il offre la première solution à simple socket sans compromis et des solutions innovantes à double socket, conçues pour les charges de travail d'aujourd'hui comme de demain.

Les processeurs EPYC en configuration à socket unique rivalisent avec les performances de nombreuses configurations existantes à double socket, ce qui permet de réduire le coût global et la maintenance, tout en améliorant l'efficacité thermique et énergétique. AMD propose des solutions double socket extrêmement performantes, mais les clients vont réaliser qu'une configuration à simple processeur EPYC est en mesure de prendre en charge la plupart de leurs tâches actuelles sur double socket. 5

Un serveur à simple socket sur un processeur EPYC™ 7551p utilise 20 % d'énergie en moins qu'un serveur double socket sur un processeur Intel Xeon 5118, et offre des performances rapportées au coût estmées supérieures de 31 %. 6, 7 Lorsque la charge de travail exige une solution à double socket, un serveur à base de processeur double EPYC 7601 fournit 14 % de cœurs en plus, 33 % de bande passante en plus et 2,3 fois plus de performances à coût équivalent lors d'une comparaison avec le serveur double socket comparable Intel Xeon Platinum 8180M, en se basant sur les scores SPECfp®_rate 2006.1,2,8 Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Les processeurs EPYC ont été créés en pensant aux charges de travail actuelles de vos clients, et à leurs exigences de demain.

Il ne s'agit pas seulement d'une surenchère de cœurs, d'E/S et de mémoire. les processeurs EPYC ont été entièrement conçus pour la sécurité.

Des fonctions de sécurité en avance sur les défis actuels 

La sécurité fait partie intégrante de la conception d'EPYC et intègre de nombreuses technologies afin de garantir aux clients une expérience puissante et sécurisée. 

Les clients amorcent le système à partir d'une racine de confiance (Root-of-Trust) sécurisée, une technologie de sécurité intégrée à la puce qui est conçue pour éliminer toutes les violations potentielles au niveau du cœur du système.

Le chiffrement Secure Memory Encryption (SME) est une extension de technologie de sécurité X86 spécifique aux produits AMD, et qui permet de protéger la mémoire système des tentatives d'intrusion. Les processeurs EPYC assurent également une virtualisation chiffrée (SEV), qui donne à chaque machine virtuelle sa propre clé de chiffrement pour éviter les attaques contre et entre les machines virtuelles.

Un écosystème EPYC 

Il est évident que les processeurs EPYC changent la donne du secteur, mais ils s'intègrent aisément dans les environnements existants grâce à un ensemble d'instructions X86 partagées avec les produits Intel Xeon. Par ailleurs, les machines virtuelles existantes équipées de processeurs Xeon peuvent migrer vers des machines virtuelles à base de processeurs EPYC, et vice-versa.

Les processeurs EPYC ont été testés, certifiés, et sont compatibles avec Windows® Server et les principales distributions Linux®. Les processeurs EPYC ont été intégralement testés et validés avec les plus grands fabricants de composants en ce qui concerne la mémoire, le stockage, le réseau et d'autres matériels.

EPYC est arrivé

Pas besoin d'attendre pour mettre en œuvre un serveur à base de processeur EPYC. De nombreux acteurs du marché, dont ASUS, Gigabyte, Supermicro et Tyan sont déjà prêts. Pour consulter la liste des partenaires compatibles EPYC, cliquez ici.

Choisissez les processeurs EPYC pour proposer à vos clients un serveur qui réponde à leurs besoins actuels comme futurs. EPYC est prêt. Et vous ?

Notes

1. Le processeur AMD EPYC 7601 contient jusqu'à 32 cœurs de CPU, contre 28 pour le processeur Xeon Platinum 8180.  NAP-43.

2. Le processeur AMD EPYC™ 7601 prend en charge jusqu'à 8 canaux de DDR4-2667, contre 6 canaux pour le processeur Xeon Platinum 8180. NAP-42

3. Le processeur simple AMD EPYC™ 7601 processeur propose jusqu'à 2 To/processeur (x 2 = 4 To), contre 768 Go/processeur (x 2 = 1.54 To) pour le Xeon Platinum 8180.  NAP-44

4. Le processeur AMD EPYC™ processeur prend en charge jusqu'à 128 voies PCIe® Gen 3 E/S (en configuration simple comme double socket), alors que le processeur Intel® Xeon® SP Series prend en charge au maximum 48 voies PCIe® Gen 3 par CPU, plus 20 voies dans le chipset (soit jusqu'à 68 voies sur simple socket et 116 voies sur double socket). NAP-56

5. Voir: https://www.amd.com/system/files/2017-05/TIRIAS-AMD-Single-Socket-Server.pdf

6. Énergie : un seul processeur EPYC 7551P TDP consomme 180 watts, alors qu'une configuration 2P Xeon Gold 5118 consomme 105 watts par socket plus 15 watts sur le chipset C 621.  NAP-41

7. Performances par euro : estimations basées sur SPECrate®2017_int_base à l'aide du compilateur GCC-02 v7.2. Le système équipé AMD a obtenu un score de 93 lors des tests effectués par les laboratoires AMD l'aide de la plateforme « Ethanol » configurée avec 1 x AMD EPYC 7551P SOC (2100 $ pièce selon le prix au mille AMD), 256  Go de mémoire (8 x 32 Go 2R DDR4 2666 MHz), Ubuntu 17.04, BIOS 1002E. Le serveur équipé Intel Supermicro SYS-1029U-TRTP a obtenu un score de  86,2 lors des tests effectués par les laboratoires AMD avec une configuration à 2 CPU Xeon 5118 (2 x 1273 $pièce selon ark.intel.com), 768 Go de mémoire (24 x 32 Go 2R DDR4 2666 MHz à 2400), SLES 12 SP3 4.4.92-6.18-default kernel, BIOS réglé sur le mode de performance extrême.  NAP-62

8. Selon les résultats de SPECfp®_rate2006, tels que publiés sur www.spec.org en date du 20 novembre 2017.  Le système à 2 CPU EPYC 7601 CPU (4 200 $ par processeur au prix par mille AMD) dans un serveur ProLiant DL385 Gen10, SUSE Linux Enterprise 12, la suite x86 Open64 v4.5.2.1 Compiler, 1 To de mémoire (16 x 64 Go 4Rx4 PC4-2666V-L), 1 x 300 Go 15 K RPM SAS, RAID 0, a obtenu un score maximum de 1980 (score de base 1790) ; le système 2P Xeon Platinum 8180M (13 011$ par processeur selon ark.intel.com) Cisco UCS C240 M5 avec un serveur SUSE Linux Enterprise 12 SP2, ICC 17.0.3.191, 384 Go PC4-2666V-R de mémoire, 1 x 240 Go SATA SSD a obtenu un résultat de 1830 (score de base 1800). SPEC et SPECfp sont des marques déposées de la Standard Performance Evaluation Corporation.  Voir www.spec.org pour plus de détails.   NAP-53.